HypnoseDuMusicien_de-Québec-a-Paris
À PROPOS

QU'EST-CE QUE L'HYPNOSE

Comme en musique, l’hypnose nous permet d’accéder à certains états de conscience qu’on appelle « modifiés ». Un état est toujours un pont entre un « avant » et un « après », un endroit en perpétuelle transformation. En prendre conscience est déjà une modification en soi !

LA TRANSE

 

En état de transe hypnotique - cet état que le sportif appelle généralement « l’état de flow » ou le musicien « l’inspiration » - on ressent à la fois une grande présence et une sensation de lâcher-prise. Très recherché (et paradoxalement impossible à reproduire par les chemins habituels), cet état permet une assimilation presque instantanée et spontanée de nouveaux réflexes, de transformations cognitives et de mouvements automatiques efficaces.

 

Souvent les musiciens ont l’impression de progresser particulièrement  vite lors d’un concert tandis qu’ils peinent durant des semaines de travail solitaire. C’est qu’il s’agit à cet instant d’une qualité de présence, de conscience ou de concentration particulière et parfois d’un état décalé typique de l’hypnose lorsqu’on est à la fois connecté à soi, au public, sur scène et dans son esprit simultanément.

 
Hypnose du musicien : la puissance de l'imagination

CONSCIENCE & CONCENTRATION

 

La concentration prend en réalité divers chemins selon les mécanismes inconscients de chacun : détente, focus, anticipation, détachement, respiration, liberté, maîtrise, hyper lucidité, etc. C'est autant de chemins qui en disent long sur la représentation subjectif du sujet dans son rapport à son potentiel. Certains s'y connectent par la confiance en soi, d'autres par le relâchement, et d'autres encore par une motivation particulière.

 

Lorsque le musicien contacte cet état de totale disponibilité - idéalement pendant un concert par exemple - il est capable d’enregistrer énormément de données et de faire des pas de géant sur une seule heure de récital. Ses perceptions s’affinent et se connectent entre elles d’une façon riche et complexe, se reliant au bagage accumulé au fil de son parcours ou créant au contraire de toutes nouvelles ressources encore insoupçonnées. Sa neuro-plasticité s’amplifie et permet un accès à de nouveaux points de vue et de nouvelles possibilités. Le temps semble à la fois s’arrêter et passer très vite : un hors-temps typique des grands champions. Il s’en dégage alors une forte présence (le charisme) et un abandon total, laissant le meilleur de soi s’exprimer. 

 

Tout cela est bel et bien créé par un processus – certes inconscient le plus souvent – venu de soi-même. Alors comment expliquer qu’il ne soit pas à portée de main ? Et si être totalement présent à l'instant présent était un mécanisme qui s'apprend, comme le piano ?

 
Hypnose du musicien : imaginer, visualiser, réaliser

L’INCONSCIENT

 

Nous explorons régulièrement ces états sans pour autant le savoir ou les utiliser au mieux. Lorsque nous nous rendons quelque part, il est rare d’avoir conscience de chacun des gestes et des rouages qui nous ont amenés à destination. Nous oublions parfois même le chemin qu’il nous a fallu prendre pour s’y rendre. Pour se régénérer et s’actualiser, le cerveau humain entre en état de « flottement » et se laisse porter par ses égarements et ses automatismes environs chaque 60 minutes selon un cycle de l’éveil semblable au cycle du sommeil. L’hypnose est d’ailleurs à l’éveil ce que le rêve est au sommeil... Suspendu, en mouvement.

 

Il suffit de se laisser aller à l’observation d’une bougie, d’un son, d’une image, d’une rêverie pour glisser dans un état dit « décalé ». Ces moments où les ondes du cerveau changent de fréquence nous déconnectent momentanément de notre conscience « ordinaire ». Nous serions bien incapables de les relater une fois passés, pourtant ces instants ont bien eu lieu et certaines choses essentielles ont pu s’y dérouler sans que notre conscience « analytique » les ait saisis à priori. 

 

À la frontière du sommeil et de la veille, l’état dit hypnotique peut en réalité s'utiliser pour  programmer ou reprogrammer des fonctionnements inconscients. Cet état en perpétuel mouvement permet alors d’accéder à notre congruence, voie du succès sur le long terme dans notre façon d’être comme notre façon de faire.

 
Hypnose du musicien : imaginer, visualiser, réaliser

APPRENDRE À APPRENDRE

 

La véritable intelligence, c’est de savoir efficacement utiliser toutes nos ressources plutôt que de répéter des schémas contre-productifs. L’hypnose est une voie de connaissance. Elle agit donc comme un amplificateur de progression, un catalyseur de changement et un facilitateur de connexion au véritable potentiel d’une personne.

Doué en créativité, le musicien n’a pas toujours conscience de ce potentiel ou ne sait pas le diriger de manière bénéfique, tel un chef d’orchestre, maître de son intention. Au lieu d’être le jouet de son imagination, il peut apprendre à en jouer et devenir ainsi virtuose de son propre mécanisme. Au pays de l’hypnose et dans le champ neurologique qui caractérise l'humain, tout est possible. La transformation prend l’aspect d’un ajustement au niveau inconscient comme les rouages enclenchés d'une horlogerie des plus sophistiquées.

 
Hypnose du musicien : la puissance de l'imaginaire

LES MÉCANISMES DU SUCCÈS

 

La vraie discipline de l’artiste, c’est de connaître parfaitement ce chemin qui lui est propre et d'être capable de le faire évoluer au fil de son développement. Naturellement un musicien se remet souvent en question. Or ce processus est un art, comme la musique.

 

Les dérapages techniques, le poids du regard des autres, la mémoire défaillante, le jugement et les pertes de repères peuvent devenir aussi obsolètes que certains blocages qui semblaient nous pétrifier aux débuts de l’apprentissage de l’instrument. 

 

En effet, tout comme le cerveau a pu être habitué à créer et recréer des stratégies d’échec, il est possible d’apprendre ou réapprendre les stratégies de réussite et ainsi mener à bien son projet. Ces remises en question peuvent alors devenir des leviers de changements positifs et engendrer en eux-même le mouvement désiré au lieu de créer des blocages.

L'avantage d'utiliser l'hypnose pour créer et intégrer ces voies d'accès aux stratégies de réussite vient du fait que les associations d'idées sont décuplées en transe hypnotique autant du point de vue de leur nombre, de leurs possibilités d'agencement et de la force de leurs connexions. Permettant une assimilation rapide et profonde, l'état de conscience modifié rend possible l'inaccessible et rend tangible le changement qui s'automatise à plusieurs niveaux simultanément. Perceptions, émotions, sensations et interprétations cognitives se réalignent alors selon la nouvelle voie tracée, naturellement et durablement.

 
Hypnose du musicien : la puissance de la préparation mentale

LES OUTILS DE LA PERFORMANCE SPORTIVE ADAPTÉS AUX MUSICIENS

 

Utilisant différentes facettes de l’hypnose auxquelles s’ajoutent la PNL (programmation neuro-linguistique), le développement personnel, la méditation, la connaissance de la fascia thérapie et les recherches les plus récentes sur les fonctionnements humains, neuronaux et physiologiques, les séances individuelles comme les ateliers de l’Hypnose du Musicien proposent un panel d’approches « sur mesure » pour le musicien en quête d’excellence. 

HYPNOSE & MUSICIENS, VERS UN NOUVEL HORIZON

 

La particularité des accompagnements proposés sur cette plateforme de L’Hypnose du Musicien est d’associer l’expertise de l’hypnothérapie à l’expérience de grandes carrières musicales. Ayant gagné des concours, parcouru le monde en concerts, tournées, enregistrés des disques ou des lives, avec orchestres, en solistes, et connu les contextes liés à la performance autant que les contextes les plus variés, Anne-Hélène Chevrette, violoniste et Hélène Tysman, pianiste, savent toutes les problématiques que peuvent rencontrer les musiciens dans leurs parcours jusqu’au plus haut niveau.

 
 
Hypnose du musicien : la puissance de la visualisation

COMMENT SE PASSE UNE SÉANCE D’HYPNOSE ?

 

À mi-chemin entre conversation, thérapie, coaching et transe, une séance d’hypnose prend de multiples formes selon la nécessité d’une problématique et la demande du musicien.

 

Comme la musique, poser les bonnes questions est un Art.

 

Et il est des questions qui font voyager…

 

Les stratégies d’échec sont souvent le résultat de mêmes questions répétées aux mêmes endroits de mêmes manières.

Un outil essentiel dans toute réalisation est la force de nos croyances. Parfois limitantes, parfois paralysantes, elles sont en tous les cas les moteurs de nos actions et de nos pensées. Or il est possible de les manier tout comme un artiste accorde et ajuste son instrument.

 

Il en est des croyances comme de nos moteurs existentiels avec lesquels nous perdons parfois la connexion. Un champion peut ne pas être champion 24 heures sur 24 mais ce qui fait de lui un champion est sa capacité à se relier sans cesse à son moteur fondamental : qu’est-ce qui l’anime profondément, que vient-il transmettre, d’où vient son énergie…

 

L’état d’hypnose s’apprivoise et s’apprend afin de rejoindre la subjectivité reliée à l’univers intérieur : ses images mentales, son dialogue intérieur, ses sensations émotionnelles et physiques. La transe permet de rejoindre par l’imaginaire ce qui se déploie à des moments importants comme des concerts, des auditions, des concours et des enregistrements pour y apporter des réaménagements stratégiques porteurs d’aisance et d’efficacité.

 
Hypnose du musicien : enclencher de nouveaux schémas

POURQUOI L'HYPNOSE?

 

À la jonction entre l’entrainement mental propre au sportif et l’exploration créatrice propre à l’artiste, l’hypnose rassemble de manière unique ces outils au service du samouraï que peut être le musicien : sensible et puissant, maître de lui et ouvert au monde, profondément humain et visionnaire.

L’hypnose enfin est considérée comme une « thérapie brève », à mi-chemin entre coaching et thérapie. Orientée solution et calquée en fonction des mécanismes de chacun pour utiliser au mieux ses potentiels, elle peut s’apprendre pour s’utiliser, comme un outil, en « auto-hypnose », à n’importe quel moment et permettre ainsi de devenir parfaitement autonome dans sa réalisation et son développement propre.

Certains moments forts d'un cheminement peuvent appeler un accompagnement plus soutenu : passage d'un niveau d'étude à un autre, début de carrière professionnelle, changement de milieu, rétablissement lors d'une blessure ou d'un événement difficile, phase intense menant un sentiment d'épuisement, accès à des opportunités à plus forts enjeux...

 

Les besoins sont différents à chaque étape et le type de suivi s'ajuste en conséquence.

Entre le musicien et le praticien en hypnose se forme alors une confiance, qu'il s'agisse d'un accompagnement ponctuel ou d'un suivi sur plusieurs mois. Une fois le chemin commencé, le musicien peut alors observer sa transformation et, en expérimentant ses nouveaux outils, multiplier encore la progression selon son objectif. 

 
Hypnose du musicien : optimiser la performance des artistes
  • Optimiser sa concentration

  • Améliorer sa capacité de mémorisation

  • Affiner ses objectifs, ses routines, sa discipline

  • Gérer son trac avant et pendant la prestation

  • Aligner émotions / corps / pensées /actes

  • Se connecter  profondément avec son inspiration

  •  Harmoniser univers intérieur / monde extérieur

  • Exprimer et transmettre en toute fluidité

  • Développer des outils d’enseignement

  • Gagner en assurance et en leadership

  • Stabiliser sa voix en concert

  • Se disposer pour mieux improviser librement

Quoique tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.

 

- Johann Wolfgang Von Goethe -

ANNE-HELENE-CHEVRETTE-LOGO.png
HELENE-TYSMAN-LOGO.png

INFOLETTRE

Abonnez-vous à notre liste d'envoi

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook - White Circle
  • YouTube

© 2019 tous droits réservés Hélène Tysman & Anne-Hélène Chevrette

DES QUESTIONS?